ActualitésTech

Comète Atlas : de nouvelles photos de sa fragmentation par Hubble

Même si la comète Atlas ne sera finalement pas la comète de l’année par sa luminosité, elle continue d’intéresser les astronomes. Depuis que son noyau s’est fragmenté, ils la suivent de près. Et le télescope spatial Hubble vient justement de saisir des images extrêmement nettes de ses fragments.Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre d’information La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.

La comète Atlas a été découverte en décembre 2019 et son éclat a augmenté jusqu’à mi-mars. À tel point que les astronomes pensaient qu’elle pourrait devenir visible à l’œil nu en ce mois de mai. La comète de l’année, voire de la décennie, annonçait-on. Alors, lorsqu’elle a soudainement commencé à s’assombrir, les astronomes ont soupçonné qu’elle se soit fragmentée. Ce qui a été confirmé, le 11 avril dernier, par les observations d’un astronome amateur.

Aujourd’hui, le télescope spatial Hubblenous offre les images les plus nettes à ce jour des fragments de la comète Atlas. Sur l’image prise le 20 avril, on peut compter jusqu’à 30 fragments et sur celle du 24 avril, plutôt 23. Des fragments difficiles à suivre d’un jour à l’autre, car leur aspect est changeant. « Nous ne savons pas si cela est dû au fait que les fragments clignotent, un peu comme les lumières d’un sapin de Noël, mais en fonction de la lumière qu’ils renvoient du soleil ou parce que différents fragments apparaissent à différents jours », précise David Jewitt, astronome à l’université de Californie à Los Angeles (États-Unis), dans un communiqué de la Nasa.

Sur les images prises par le télescope spatial Hubble, on peut distinguer des fragments pas plus grands qu’une maison. Avant son éclatement, le noyau de la comète Atlas ne dépassait peut-être pas, en taille, celle de deux terrains de foot. © ESA, Hubble

Pourquoi la comète Atlas s’est-elle fragmentée ?

Ces images pourraient fournir aux chercheurs de nouveaux indices sur les causes de la fragmentation. Car même si le phénomène pourrait être assez courant dans le monde des comètes, les mécanismes qui le sous-tendent restent incertains. Peut-être est-ce résultat du dégazage que subit la comète Atlas alors que la glace qui constitue son noyau se sublime.

Si au moins l’un des fragments de la comète Atlas survit assez longtemps, elle passera au plus près de notre Terre — soit à 116 millions de kilomètres — le 23 mai prochain. Avant d’aller contourner le Soleil, huit jours plus tard.

Nouvelles images de la comète Atlas en morceaux

La comète Atlas se présentait comme la comète de l’année voire de la décennie. Mais il y a quelques jours, son éclat a faibli. Et des images du télescope spatial Hubble ont révélé qu’elle s’était fragmentée.

MAJ, 24 avril 2020

Ce samedi 20 avril 2020, le télescope spatial Hubble capturait des images de quatre gros fragments de la comète Atlas. En cette fin de semaine, ce sont de nouvelles données et des images étonnantes qui sont rendues publiques.

Source « futura »

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close